Expositions

Peine de mort

La peine de mort en France (1789-1981)

La peine de mort en France (1789-1981)

Marc Renneville, Jean-Claude Farcy

09 October 2021

L’abolition de la peine de mort dans la législation pénale française date de 1981, concluant un long combat qui a duré près de deux siècles, depuis le projet de Code pénal soumis en 1791 à l’Assemblée constituante jusqu’à la loi du 9 octobre 1981 portant abolition de la peine de mort.

Cette exposition a été réalisée en 2021 à l’occasion du 40e anniversaire de l'abolition de la peine de mort en France.

Il s'agit d'une version révisée de l'exposition conçue à l'occasion 25e anniversaire de l’abolition, en 2006. En complément, on trouvera sur le site :
- Les textes (1791, 1908 et 1981) La retranscription intégrale des trois débats parlementaires ayant eu lieu sur ce thème.
- Un article de synthèse : La peine de mort en France : Deux siècles pour une abolition. 1791-1981

Le parcours est composé de onze chapitres rassemblant plusieurs centaines de documents d’archives, articles de presse, dessins et caricatures, photographies et objets reproduits à partir des collections des Archives nationales, des Archives de la préfecture de police de Paris, du musée de l’histoire vivante de Montreuil et du musée national des prisons.

Cette nouvelle version est dédiée à la mémoire de Jean-Claude Farcy (1945-2020)

« Voyez, examinez, réfléchissez. Vous tenez à l’exemple. Pourquoi ? Pour ce qu’il enseigne. Que voulez-vous enseigner avec votre exemple ? Qu’il ne faut pas tuer. Et comment enseignez-vous qu’il ne faut pas tuer ? En tuant. »
Victor Hugo, Discours du 15 septembre 1848 à l’Assemblée constituante.

La peine de mort en France (1789-1981)

Auteurs :
Marc Renneville Jean-Claude Farcy.

Citer cette exposition :
Marc Renneville Jean-Claude Farcy. La peine de mort en France (1789-1981), Musée Criminocorpus published on 09 October 2021, consulted on Nov. 28, 2021. Permalink : https://criminocorpus.org/en/ref/176/2/

Crédits :

Le musée national des prisons

Le musée de l'Histoire vivante de Montreuil

Le centre historique des Archives nationales à Paris

Le service des Archives et du musée de la préfecture de police de Paris.

Remerciements :

Isabelle Astruc : conservateur du service des Archives et du musée de la préfecture de police de Paris.

Véronique Fau-Vincent : responsable des activités scientifiques du musée de l'Histoire vivante de Montreuil.

Catherine Mérot : conservateur en chef chargée de la section du XIXe siècle au Centre des Archivres nationales de Paris

Catherine Prade : conservateur au musée national des prisons