Expositions / Art et justice /
Art et justice

De Fantômas à Méphisto : René Navarre (1877-1968). L'artiste aux mille visages

Bibliothèque des Littératures Policières (BiLiPo)

Expo-Navarre.jpg

Cette exposition reprend en partie l'exposition De Fantômas à Méphisto : René Navarre, 1977-1968. L'artiste aux mille visages, organisée à la Bibliothèque des Littératures Policières (BiLiPo) du 5 mai au 1er août 2015.

René Navarre est une vedette de cinéma révélée en 1913 par sa création à l’écran du personnage de Fantômas, le « maître de l’effroi »,  imaginé par Pierre Souvestre et Marcel Allain. Il est coréalisateur et interprète de Méphisto, premier (et dernier) serial français parlant, réalisé en 1930. Les noms de ces deux personnages marquent la période la plus active de sa vie cinématographique, qu’il relate dans ses mémoires, intitulés De Fantômas à Méphisto.

Porté par l’immense succès de Fantômas, dont il a si bien incarné le génie maléfique, il a fondé sa propre marque de films et s’est lancé dès 1916 dans la réalisation de projets ambitieux : film de propagande pendant la Grande Guerre, production d’une série de dessins animés conçue avec Benjamin Rabier et Émile Cohl et La Nouvelle Aurore, film à épisodes, scénarisé par Gaston Leroux. Ces initiatives audacieuses lui ouvrent les portes de l’industrie cinématographique : il se voit confier la direction de la Société des Cinéromans dont il est l’un des cofondateurs aux côtés de Gaston Leroux, Arthur Bernède et Jean Sapène, puissant homme d’affaires de la presse parisienne. Producteur, réalisateur, interprète, René Navarre contribue au cours de la décennie 1920 à la sortie d’une vingtaine de films de 8 à 10 épisodes chacun dont les plus célèbres sont Vidocq, Ferragus, Jean Chouan, Belphégor et à l’unique serial français parlant Méphisto, dans lequel Jean Gabin fait en 1931 ses débuts au cinéma. La vedette du muet voit toutefois sa carrière décliner avec le parlant, qui ne lui offre plus que des rôles secondaires.

René Navarre compte à son actif 174 films en 30 ans, sur une période qui s’étend de 1910 à 1940, en qualité de comédien dans la quasi-totalité et en tant que producteur ou superviseur dans la majorité des créations réalisées après 1915.

La présente exposition s’appuie sur le passionnant témoignage rédigé en 1948 par René Navarre et publié sous le titre Fantômas c’était moi aux éditions de L’Harmattan en 2013 par son petit-fils François-Marie Pons. Elle se fonde aussi sur les innombrables archives (correspondances, programmes, photographies, affiches) que ce dernier a bien voulu confier à la bibliothèque. Cette présentation, parallèle à l’exposition Cinéma, premiers crimes proposée à la Galerie des bibliothèques, permet d’approfondir, à travers l’histoire des Cinéromans, les liens entre la presse, l’édition populaire et les films à épisodes, de redécouvrir des films perdus grâces à des ensembles complets de photographies de plateau, d’apprécier le travail de pionnier réalisé par René Navarre, et enfin de s’attacher à une forte personnalité très tôt consacrée comme une des premières grandes vedettes du cinéma français.

Catherine Chauchard, directrice de la BiLiPo.

Les documents présentés dans cette exposition proviennent du fonds des Archives Pons-Navarre. Les légendes et les textes accompagnant les photographies ont été écrits par Sophie Chaillou et Catherine Chauchard. Les textes introductifs, placés sous la première photographie de chaque partie, sont de Catherine Chauchard (Les dessins animés de Benjamin Rabier) et d’Antoine Guichard (Les débuts au théâtre ; Dans la troupe d’acteurs de Louis Feuillade ; Nelly Palmer ; Fantômas ; Les Films René Navarre ; La Nouvelle Aurore ; La Société des Cinéromans ; Vidocq ; Navarre, vedette du Muet ; Un acteur aux mille visages).

Edition en ligne : Jean-Lucien Sanchez

 

Filmographie de René Navarre (acteur, réalisateur, producteur selon les 174 films où il intervient) :

Entre 1909 et 1914 – Période Gaumont

1909 : André Chénier d’Etienne Arnaud : le docteur Guillotin

1910 : La Fiancée du château maudit d’Albert Capellani

1910 : Le lien du crime d’Etienne Arnaud

1910 : La Louve de Michel Carré

1910 : La Navaja de Michel Carré

1910 : Pour un jour de carnaval de Georges Denola

1910 : Le Revenant de Georges Denola

1910 : Le Monstre d’Albert Capellani

1910 : Une bonne neurasthénique : le médecin

1911 : Le Destin des mères de Louis Feuillade : Hubert de Saint-Gilles

1911 : L’Alibi de Louis Feuillade

1911 : Les Vipères de Louis Feuillade

1911 : Le Chef-lieu de canton de Louis Feuillade : Jean Marcieux

1911 : Le Mariage de l’aînée de Louis Feuillade

1911 : L’Amour qui tue de Léonce Perret

1911 : Aux lions, les chrétiens de Louis Feuillade

1911 : La Chrysalide

1911 : Le Crime inutile de Louis Feuillade

1911 : La Lettre aux cachets rouges de Louis Feuillade

1911 : La lettre égarée de Louis Feuillade

1911 : La Maison de la peur ou La Maison hantée de Louis Feuillade

1911 : Les Menottes de Louis Feuillade

1911 : Quand les feuilles tombent de Louis Feuillade

1911 : Le Poison de Louis Feuillade

1911 : Le Trust ou Les Batailles de l’argent de Louis Feuillade : Julien Kieffer

1911 : Le Trafiquant de Louis Feuillade

1911 : La Suspicion de Louis Feuillade

1911 : Sous le joug de Louis Feuillade

1911 : L’Aventurière/Les Cigarettes narcotiques de Louis Feuillade

1911 : La Demoiselle du notaire de Louis Feuillade

1911 : Bébé somnambule de Louis Feuillade : Mr Soupière

1911 : Bébé marie sa bonne de Louis Feuillade : Polyte

1911 : Bébé persécute sa bonne de Louis Feuillade : Anatole

1911 : Bébé protège sa sœur de Louis Feuillade : Julot

1911 : Le Noël de Bébé de Louis Feuillade : Guy des Epuisettes

1911 : Le Contrebandier de Georges-André Lacroix

1911 : Le Médecin du bagne de Georges-André Lacroix

1912 : L’Homme de proie de Louis Feuillade : Delmas

1912 : Androclès de Louis Feuillade

1912 : Bébé et le financier de Louis Feuillade

1912 : Bébé, Bout de Zan et le voleur de Louis Feuillade

1912 : Bébé et le satyre de Louis Feuillade

1912 : Bébé jardinier de Louis Feuillade

1912 : Bébé veut payer ses dettes de Louis Feuillade

1912 : Bébé voyage de Louis Feuillade

1912 : Le Pont sur l’abîme de Louis Feuillade : Albano Rodriguez

1912 : Préméditation de Louis Feuillade : Julien Mercœur

1912 : La Vie ou la Mort de Louis Feuillade : le docteur Robert

1912 : La Course aux millions de Louis Feuillade : Jean

1912 : Le Proscrit de Louis Feuillade : Jean Dervieux

1912 : L’Oubliette de Louis Feuillade : le détective Dervieux

1912 : Les Yeux ouverts de Louis Feuillade : Ubertino

1912 : Les Audaces du cœur de Louis Feuillade : le marquis de Rodiguières

1912 : La Dentellière de Léonce Perret

1912 : La Prison sur le gouffre de Louis Feuillade : le marquis de Flers

1912 : L’Accident de Louis Feuillade : Georges d’Anglade

1912 : L’Anneau fatal de Louis Feuillade : Lazare Loew

1912 : Les Braves Gens de Louis Feuillade : Monsieur Descoing, le maire

1912 : La Cassette de l’émigrée de Louis Feuillade : Rousseau

1912 : La Hantise de Louis Feuillade : Jean Danglade

1912 : La Mort ou la Vie de Louis Feuillade

1912 : Le Mort vivant de Louis Feuillade : le lieutenant Lespare

1912 : Chauffeur par amour de Louis Feuillade

1912 : Compliments sincères de Louis Feuillade

1912 : Tyrtée de Louis Feuillade

1912 : Le Trésor de l’émigrée ou La Cassette de l’émigrée

1912 : Un Grand reportage

1912 : Un Grand seigneur d’Henri Fescourt : Gaston

1912 : Cas de conscience de Louis Feuillade

1912 : Un Scandale au village de Louis Feuillade

1912 : L’Homme giflé d’Henri Fescourt

1912 : La Méthode du professeur Neura d’Henri Fescourt : le professeur Neura

1912 : Petites Causes, grands effets

1912 : Le Tourment de Louis Feuillade

1913 : Le Secret du forçat de Louis Feuillade : Jean Mareuil et Jean Marcieux

1913 : La Gardienne du feu de Louis Feuillade : Méral

1913 : L’Intruse de Louis Feuillade : Mr Breschard

1913 : Le Revenant de Louis Feuillade : Mr Danglade

1913 : Le Browning de Louis Feuillade : Mr Malvers

1913 : La Robe blanche de Louis Feuillade : le comte de Ganges

1913 : Un Drame au pays basque de Louis Feuillade : Igarry

1913 : L’Ecrin du rajah de Louis Feuillade : le détective Dervieux

1913 : L’Erreur tragique de Louis Feuillade : René de Romiguières

1913 : Fantômas 1er épisode (À l’ombre de la guillotine) de Louis Feuillade

1913 : S’affranchir de Louis Feuillade : le colonel Verneaux

1913 : Une aventure de Bout de Zan de Louis Feuillade : le père de la fillette

1913 : La Première idylle de Bout de Zan de Louis Feuillade

1913 : Sur la voie de Léonce Perret

1913 : L’Affranchi de Louis Feuillade

1913 : L’Angoisse de Louis Feuillade : Polyte

1913 : Les Chasseurs de lions de Louis Feuillade : Moreno

1913 : Après la tempête de Louis Feuillade

1913 : Au fond du gouffre de Léonce Perret

1913 : Juve contre Fantômas (2e épisode de Fantômas) de Louis Feuillade : Fantômas

1913 : Au gré des flots de Louis Feuillade : Jean, le patron

1913 : Les Diamants du Sénéchal de Louis Feuillade : le vicomte de Santerec

1913 : En grève de Louis Feuillade

1913 : Le Guet-apens de Louis Feuillade : Jean Dervieux

1913 : La Marche des rois de Louis Feuillade : le mendiant

1913 : La Rencontre de Louis Feuillade : Jacques Bertal

1913 : Le Mariage de Miss Nelly de Louis Feuillade 

1913 : La Petite danseuse de Louis Feuillade : Davis

1913 : Le Mort qui tue (3e épisode de Fantômas) de louis Feuillade

1913 : L’Intrigue de Louis Feuillade : Isidore

1913 : Le Bon propriétaire de Louis Feuillade (267m)

1914 : Fantômas contre Fantômas (4e épisode de Fantômas) de Louis Feuillade : Fantômas

1914 : L’Enfant de la roulotte de Louis Feuillade : Mr Maugars

1914 : Manon de Montmartre de Louis Feuillade : le directeur

1914 : Le Calvaire de Louis Feuillade : Mr de Moranges

1914 : Le Coffret de Tolède de Louis Feuillade

1914 : Le Faux magistrat (5e épisode de Fantômas) de Louis Feuillade

1914 : Les lettres de Louis Feuillade : Mr Langeac

1914 : Les Pâques rouges de Louis Feuillade

1914 : La Petite Andalouse de Louis Feuillade

1914 : L’Heure de la douleur de Maurice Mariaud : Pierre Bianchi

1915 : Le Grand Souffle de Louis Feuillade

1915 : Le Même Sang de Gaston Ravel

1916 : Cœur fragile de Gaston Ravel

1916 : L’Épreuve de Louis Feuillade

1916 : Christophe Colomb (uniquement coréalisateur avec Gérard Bourgeois)

Entre 1916 et 1930 – Période Films René Navarre et Cinéromans

1916 : Document secret de René Navarre : Ralph Gram

1917 : Du Rire aux larmes de Gaston Ravel

1917 : L’Homme qui revient de loin de René Navarre : Jacques de La Boissière

1917 : Miss de René Navarre

1917 : Oscar, chasseur chassé (uniquement producteur)

1917 : Les Aventures de Clémentine  (uniquement producteur)

1917 : Les Fiançailles de Flambeau  (uniquement producteur)

1917 : Flambeau au pays des surprises  (uniquement producteur)

1917 : La Journée de Flambeau  (uniquement producteur)

1918 : Ce Bon La Fontaine de Gaston Ravel : Jean de La Fontaine

1918 : La Geôle de Gaston Ravel : Hugues Gaël

1919 : La Nouvelle Aurore d’Emile-Edouard Violet, cinéroman en 16 épisodes : Raoul de Saint-Dalmas, alias Palas

1919 : Imperia de Jean Durand  (uniquement directeur artistique et technique)

1920 : Tue-la-Mort de René Navarre, en 12 épisodes : Maître Tue-la-mort

1921 : La Reine lumière  (uniquement coréalisateur)

1921 : L’Aiglonne  (uniquement coréalisateur)

1921 : Le Sept de trèfle  (uniquement réalisateur)

1922 : Vidocq de Jean Kemm, en 10 épisodes : Le déserteur François Vidocq

1922 : L’Homme aux trois masques  (uniquement coréalisateur)

1923 : Ferragus de Gaston Ravel : Ferragus

1924 : La Réponse du destin d’André Hugon : Léopold Quintana

1924 : Mon oncle d’Auguste Mariaud : le père jean

1924 : Le Gardien du feu de Gaston Ravel : Goulven Denès

1925 : Les Murailles du silence de Louis de Carbonnat : Guy de Frénières

1925 : La Justicière de Maurice Gleize et Maurice de Marsan : Stanislas Wolberg

1925 : Jean Chouan de Luitz-Morat, en 8 épisodes : Maxime Ardouin

1926 : Belphégor d’Henri Desfontaines, en 4 épisodes : Mr Chantecoq

1928 : Le Plus beau mariage / Son Epouse anglaise de Gustav Molander

1928 : L’Aigle de la Sierra de Louis de Carbonnat : El Tempranillio, Diego l’aigle de la Sierra

1928 : El Leon de Sierre Morena de Miguel Contreras Torres (version espagnole du film précédent) : El Tempranillio

1929 : Poker d’as d’Henri Desfontaines (film tourné en 8 épisodes) : Poker d’as et le comte Hubert de Rhuys

1929 : Le Chemin de la nuit/Poupée d’un soir (Der weg durch die nacht) de Robert Denisen

1929 : Le Meneur de joies (Die schleiertanzerin) de Charles Burguet : Gérard Summer

1930 : Méphisto d’Henri Debain et René Navarre, en 4 épisodes : le professeur Bergmann

Entre 1933 et 1941 – Derniers tournages

1933 : Judex 34 de Maurice Champreux : Kerjean

1934 : Mam’zelle Spahi de Max de Vaucorbeil : le major

1934 : Le Prince Jean de Jean de Marguenat

1934 : Le Centenaire de Pierre-Jean Ducis (court-métrage)

1934 : Cocaïne de Louis S. licot (court-métrage)

1935 : L’École des vierges de Pierre Weill

1935 : Le Train d’amour de Pierre Weill

1935 : Le Grand pari de Maurice Chalon (court-métrage)

1937 : Chéri-Bibi de Léon Mathot (également superviseur) : Mr Charles

1937 : Arsène lupin détective d’Henri Diamant-Berger

1938 : Mon Oncle et mon curé de Pierre Caron

1938 : La Route enchantée de Pierre Caron

1938 : La Belle revanche de Paul Mesnier

1938 : Monsieur Coccinelle de Bernard Deschamps

1938 : Son Oncle de Normandie de Jean Dréville

1939 : Bécassine de Pierre Caron

1939 : Les Trois tambours/Vive la nation de Maurice de Canonge

1939 : Brazza ou l’épopée du Congo de Léon Poirier : Jean Jaurès

1940 : Les Surprises de la radio de Marcel Paul (participation)

Icon Affiche de l'exposition (277,0 Kio)