Bibliothèque /

Code télégraphique international de police

Author(s)
Schober (Johann)
Publication year
1926
Publication place
Vienne
Editor
Commission internationale de police criminelle
Number of pages
76
Source
Service régional de l'identité judiciaire de la préfecture de police de Paris
Observations

En septembre 1923 est créée à Vienne (par Johann Schober, alors chef de la police de cette ville) la Commission internationale de police criminelle (ancêtre d’Interpol). Celle-ci développe plusieurs instruments policiers dont un « Code Télégraphique » (PolCod) qui vise à faciliter et à simplifier les échanges d’informations relatives aux personnes et aux objets entre toutes les forces de l’ordre qui, à travers le monde, adhèrent à cette commission. Ce code télégraphique fut conçu comme une dérivation du code commercial A-B-C :
"Le code repose sur le système des 3 lettres. Un groupe de 3 lettres de l'alphabet désigne un mot ou une phrase. Trois groupes de 3 lettres représentent 2 mots simples à payer dans un télégramme ordinaire, de sorte que, comme l'apprend un coup d'oeil dans le code, avec deux mots télégraphiques on peut reproduire des phrases comptant jusqu'à vingt mots. De cela seul ressort l'économie importante à réaliser. Que le code rende superflu la traduction de chaque télégramme "entrant" et économise ainsi du temps, chose la plus précieuse pour le policier, et qu'il présente en outre une garantie sérieuse pour le secret gardé, se trouve dans son essence même." (p. III-IV)

Les différentes abréviations et formules qui permettent d’élaborer ce code sont ici présentées de manière extrêmement précise. On trouve à la fin du document (page 76) un exemple de message de 108 mots qui est résumé en un télégramme de 18 mots grâce à l’application de ce code.

Tags
délit nom profession taille vol suicide armes cadavre cicatrices habillement code télégraphique falsification yeux tête cheveux barbe traces signalement descriptif chiffres mentons polcod papiers d’identité Commission internationale de police criminelle services d’identification judiciaire
Complete facsimile
Criminocorpus-police-060.pdf (110.5 MB)