Nombre d'affaires jugées par les cours d'assises et concernant des délits de presse et des délits politiques (APROCPAR)

1831 − 1941*

2024-06-14T21:21:36.454729 image/svg+xml Matplotlib v3.6.2, https://matplotlib.org/ 1840 1860 1880 1900 1920 1940 Année 0 100 200 300 400 500 600 700
Année Valeur
1831 671
1832 602
1833 356
1834 293
1835 260
1836 96
1837 71
1838 55
1839 62
1840 32
1841 65
1842 46
1843 29
1844 36
1845 58
1846 26
1847 47
1848 108
1849 546
1850 632
Année Valeur
1851 401
1852 14
1853
1854
1855
1856
1857
1858
1859
1860
1861
1862
1863
1864
1865
1866
1867
1868
1869
1870 4
Année Valeur
1871 146
1872 74
1873 38
1874 30
1875 30
1876 7
1877 14
1878 5
1879 3
1880 1
1881 10
1882 34
1883 39
1884 57
1885 39
1886 31
1887 29
1888 26
1889 28
1890 33
Année Valeur
1891 37
1892 62
1893 45
1894 199
1895 17
1896 46
1897 20
1898 13
1899 17
1900 14
1901 12
1902 18
1903 15
1904 18
1905 4
1906 9
1907 29
1908 36
1909 16
1910 24
Année Valeur
1911 30
1912 40
1913 10
1914
1915
1916
1917
1918
1919 0
1920 2
1921 4
1922 2
1923 1
1924 1
1925 3
1926 2
1927 6
1928 4
1929 5
1930 5
Année Valeur
1931 0
1932 2
1933 3
1934 10
1935 8
1936 3
1937 4
1938 4
1939
1940
1941 4

Informations sur la série

Ces affaires ne sont pas incluses dans le tableau général sur les cours d'assises.

De 1831 à 1851, les chiffres proviennent du chapitre intitulé "Délits de la presse et délits politiques jugés par les cours d'assises". Les textes visés sont l'article 69 de la Charte (jusqu'en 1847) et la loi du 8 octobre 1830 (Compte général de 1836, page XV). Après 1851, les tableaux disparaissent.

En 1852, les renseignements figurent en note c de la page de titre sur les "Tribunaux correctionnels" (page 109). Il est précisé que ces chiffres ne portent que sur le premier trimestre de l'année. En effet, "avant 1831, ces délits étaient soumis à la juridiction correctionnelle, qui en a été saisie de nouveau, par les décrets des 31 décembre 1851 et 22 février 1852" (Compte général de 1850, page L).

De 1853 à 1869, la série est interrompue et les valeurs sont donc manquantes.

En 1870, les chiffres sont donnés en note de la page de titre sur les "Tribunaux correctionnels" (page 99). Elle est rédigée comme suit : "Indépendamment des délits politiques et de presse qui ont été jugés par les tribunaux correctionnels en 1870, par application des décrets des 31 décembre 1851 et 17 et 25 février 1852, il a été jugé par la Cour d'assises de la Gironde, pendant le quatrième trimestre, 4 affaires de cette nature...".

De 1871 à 1932, le chapitre concernant ces délits réapparaît. En effet, ces affaires sont à nouveau soumises aux cours d'assises en vertu de la loi du 15 avril 1871 (Compte général de 1871, page XIII). C'est ensuite la loi du 29 juillet 1881 qui est visée (Compte général de 1882, page XIX).

En 1894, l'augmentation est mise sur le compte "de l'application de la loi du 12 décembre 1893, sur les menées anarchistes, qui a modifié les articles 24, 25 et 49 de la loi du 29 juillet 1881, en ce qui concerne l'apologie des faits qualifiés crimes. L'article 1 de la loi du 28 juillet 1894 a rétabli les règles de la compétence et transféré à la juridiction correctionnelle le jugement des délits de cette catégorie" (Rapport au Président de la République française sur l'administration de la Justice criminelle de 1881 à 1900, Compte général de 1900, page XL).

De 1933 à 1941, les chiffres sont donnés en note au bas du tableau "Nombre d'accusations et d'accusés jugés dans chaque département". Le renseignement disparaît définitivement du Compte général après 1941.

Dans la série de nombreux délits différents ont été additionnés. Il serait cependant possible de distinguer quelques rubriques assez homogènes :

Années Presse périodique Presse non périodique Discours, propos, cris séditieux Autres
1831 81 50    
1832 158 66    
1833 128 51    
1834 74 98    
1835 83 101    
1836 54 9    
1837 25 19    
1838 20 15    
1839 23 18    
1840 5 8    
1841 25 9    
1842 15 10    
1843 6 12    
1844 16 12    
1845 8 17    
1846 9 12    
1847 20 10    
1848 12 15    
1849 151 55 235 105 [1]
1850 208 34 329 61 [1]
1851 67 46 277 11 [1]
1852 [2] 6   8
1870 [3] 3 1  
1871 50 3 81 12 [1]
1872 51 5 18  
1873 19 4 15  
1874 17 3 10  
1875 13 4 13  
1876 4 2 1  
1877 11 0 3  
1878 3 0 2  
1879 3 0 0  
1880 1 0 0  
1881 7 0 0  
1882 29 0 5  
1883 26 1 12  
1884 26 8 23  
1885 15 6 17 1 [4]
1886 17 3 11  
1887 14 1 14  
1888 10 2 14  
1889 19 4 5  
1890 20 6 7  
1891 22 1 14  
1892 35 2 25  
1893 21 2 22  
1894 32 1 29 137 [#]_
1895 8 1 8  
1896 34 2 10  
1897 17 1 2  
1898 11 0 2  
1899 17 1 1  
1900 9 1 4  
1901 8 1 3  
1902 11 1 6  
1903 11 0 4  
1904 13 0 5  
1905 2 1 1  
1906 3 3 3  
1907 8 9 12  
1908 25 5 6  
1909 12 1 3  
1910 16 1 7  
1911 20 5 5  
1912 24 7 9  
1913 5 1 4  
1919 0 0 0  
1920 0 0 2  
1921 1 0 3  
1922 2 0 0  
1923 1 0 0  
1924 1 0 0  
1925 3 0 0  
1926 2 0 0  
1927 4 0 2  
1928 2 0 2  
1929 4 0 1  
1930 5 0 0  
1931 0 0 O  
1932 0 0 2  
1933 3 0  
1934 10 0  
1935 8 0  
1936 3 0  
1937 4 0  
1938 4 0  
1941 4 0  
[1](1, 2, 3, 4) Délits en matière d'élections.
[2]Ces chiffres ne concernent que le premier trimestre.
[3]Ces chiffres concernent la cour d'assises de la Gironde pendant le quatrième trimestre de l'année.
[4]Délit en matière électorale, violation du scrutin par des membres du bureau (art. 47 du décret du 2 février 1852).

(1).- Apologies de faits qualifiés crimes (art 24 et 25 et loi du 1er décembre 1893).

Docutils System Messages

System Message: ERROR/3 (<string>, line 115); backlink

Too many autonumbered footnote references: only 0 corresponding footnotes available.

Sources de la base DAVIDO
Construction de la base de données
Présentation des séries

Table des matières

?
Séries par ordre des tableaux
Séries par ordre alphabétique