Nombre des prévenus mineurs "remis à leurs parents ou à un tiers" par les tribunaux correctionnels qui avaient été poursuivis pour des "délits spéciaux" (PSPEPARE)

1832 − 1932

2024-06-14T20:52:03.481453 image/svg+xml Matplotlib v3.6.2, https://matplotlib.org/ 1840 1860 1880 1900 1920 Année 0 100 200 300 400
Année Valeur
1832 0
1833 0
1834 0
1835 0
1836 0
1837 0
1838 0
1839 0
1840 0
1841 15
1842 106
1843 180
1844 238
1845 186
1846 168
1847 139
1848 102
1849 175
1850 196
1851 169
Année Valeur
1852 132
1853 97
1854 84
1855 117
1856 97
1857 121
1858 91
1859 62
1860 33
1861 42
1862 62
1863 30
1864 25
1865 42
1866 52
1867 39
1868 42
1869 28
1870 25
1871 31
Année Valeur
1872 75
1873 79
1874 78
1875 86
1876 57
1877 84
1878 102
1879 81
1880 132
1881 70
1882 78
1883 98
1884 111
1885 135
1886 172
1887 238
1888 159
1889 135
1890 175
1891 265
Année Valeur
1892 466
1893 398
1894 419
1895 400
1896 384
1897 300
1898 323
1899 258
1900 223
1901 132
1902 165
1903 136
1904 206
1905 319
1906 334
1907 290
1908 356
1909 226
1910 169
1911 137
Année Valeur
1912 115
1913 149
1914
1915
1916
1917
1918
1919 104
1920 75
1921 75
1922 88
1923 76
1924 112
1925 104
1926 74
1927 189
1928 171
1929 74
1930 46
1931 47
1932 55

Informations sur la série

Cette série ne débute qu'en 1832. Elle représente dans la base une partie de PSPEACQU.

De 1832 à 1845, la part des jeunes vagabonds placés sous surveillance de la haute police sans autre peine, dont le chiffre était donné dans une colonne distincte, est nulle. Ensuite, les tableaux des Comptes généraux ne distinguent plus les deux rubriques.

De 1832 à 1839, les valeurs sont donc nulles par addition de valeurs manquantes (remis à parents) et de valeurs nulles (placés sous surveillance) tandis qu'en 1840, la valeur est nulle par addition de deux valeurs nulles.


Sources de la base DAVIDO
Construction de la base de données
Présentation des séries

Table des matières

?
Séries par ordre des tableaux
Séries par ordre alphabétique