Nombre de prévenus condamnés à l'emprisonnement non écroués par suite d'imputation de la détention préventive sur la peine (PEXEDPIM)

1893 − 1942*

2024-06-23T16:32:35.284441 image/svg+xml Matplotlib v3.6.2, https://matplotlib.org/ 1900 1910 1920 1930 1940 Année 1,250 1,500 1,750 2,000 2,250 2,500 2,750 3,000
Année Valeur
1893 2,596
1894 1,698
1895 2,473
1896 2,336
1897 2,414
1898 2,563
1899 2,205
1900 2,068
1901 1,920
1902 1,970
1903 1,908
1904 1,747
1905 1,794
1906 1,682
1907 1,801
1908 2,190
1909 1,933
1910 1,489
1911 1,640
1912 1,874
Année Valeur
1913 1,560
1914
1915
1916
1917
1918
1919 1,444
1920 1,714
1921 1,883
1922 1,910
1923 1,767
1924 1,572
1925 1,671
1926 1,871
1927 1,516
1928 1,860
1929 1,636
1930 1,710
1931 1,740
1932 2,025
Année Valeur
1933 1,743
1934 1,705
1935
1936 1,852
1937 1,191
1938 1,929
1939
1940 1,571
1941 2,505
1942 3,114

Informations sur la série

Cette rubrique n'apparaît qu'à partir de 1893, avec la loi dite d'imputation de la détention préventive sur la peine.

L'intitulé de la série laisse penser qu'il s'agit en fait des condamnés à une peine d'emprisonnement ferme d'une durée inférieu-

re ou égale à la durée de détention avant jugement. La condamnation n'implique donc pas une prolongation de leur détention et la peine est réputée exécutée.

De fait, il s'agit sans doute des condamnés détenus au moment du jugement, remis en liberté de cette facon puisqu'on observe la cohérence suivante : PDPEMPRI = PEXEDPFE+PEXEDPIM+PEXEDPSU. Cette cohérence a d'ailleurs été utilisée pour quelques années afin d'estimer PDPEMPRI.


Sources de la base DAVIDO
Construction de la base de données
Présentation des séries

Table des matières

?
Séries par ordre des tableaux
Séries par ordre alphabétique