"Plaintes, dénonciations et procès-verbaux transmis par les gardes particuliers" (APARTIC)

1875 − 1932

2024-06-14T19:52:38.467308 image/svg+xml Matplotlib v3.6.2, https://matplotlib.org/ 1880 1890 1900 1910 1920 1930 Année 3,000 4,000 5,000 6,000 7,000 8,000
Année Valeur
1875 2,454
1876 2,699
1877 2,803
1878 2,427
1879 2,811
1880 2,613
1881 3,102
1882 2,715
1883 3,291
1884 3,138
1885 3,488
1886 3,728
1887 4,236
1888 4,151
1889 4,232
1890 4,158
1891 4,487
1892 5,169
1893 5,563
1894 5,603
Année Valeur
1895 5,716
1896 5,802
1897 6,205
1898 6,409
1899 6,699
1900 6,147
1901 6,851
1902 6,468
1903 6,569
1904 7,262
1905 7,519
1906 7,835
1907 7,522
1908 6,636
1909 6,803
1910 6,796
1911 7,696
1912 7,803
1913 7,231
1914
Année Valeur
1915
1916
1917
1918
1919 3,167
1920 3,997
1921 4,112
1922 3,750
1923 3,661
1924 4,055
1925 5,471
1926 5,497
1927 5,162
1928 5,303
1929 5,289
1930 5,229
1931 5,121
1932 5,274

Informations sur la série

La rubrique n'existe pas avant 1875 bien que les effectifs apparaissent dans le tableau correspondant dès 1842 (cf. NPARTIC), sans doute parce que, comme le dit le Rapport du Compte général de 1843 (page XI), leur concours à l'action de la police judiciaire "est à peu près nul". C'est encore ce qu'affirme le Rapport du Compte général de 1850 (page LXXX).

L'introduction de cette rubrique en 1875 ne semble pas correspondre à des modifications législatives mais à une révision de l'exhaustivité des comptages au parquet (cf. AAUDIPC et PDPMPUB).


Sources de la base DAVIDO
Construction de la base de données
Présentation des séries

Table des matières

?
Séries par ordre des tableaux
Séries par ordre alphabétique