Bibliothèque /

Affaire Merger. Photographies métriques, croquis planimétrique d’après les vues photographiques et plan à mainlevée des parties environnantes

Auteur(s)
Service de l’identité judiciaire de la préfecture de Police de Paris
Année de publication
1913
Lieu de publication
Paris
Éditeur
Préfecture de Police de Paris, Direction générale des recherches, service de l’Identité judiciaire
Nombre de pages
4
Source
Pascal Vincent
Observations

En avril 1913, le mécanicien Eugène Merger découvre dans son appartement situé 12 rue Myrtil Berr à Saint-Ouen le corps inerte de sa femme qui a été assassinée à coups de marteau. Un buffet a aussi été fouillé… Les agents du service de l’Identité judiciaire reconstituent la scène de crime et la figent grâce à la photographie métrique. Le Petit Journal relate l’affaire et révèle : « Quand son mari est rentré de son travail, le poêle était encore chaud, et en perquisitionnant, on a trouvé dans l’armoire deux tasses ayant contenu du thé et du lait. On croit donc que la victime a offert une tasse de thé à son visiteur et les recherches de la Sûreté sont dirigées du côté des familiers de la victime »

Mots-clés
assassinat Saint-Ouen photographies métriques Merger (Eugène)