Bibliothèque / Police scientifique Bertillonnage / Sur le fonctionnement du service des signalements anthropométriques (1888)

Sur le fonctionnement du service des signalements anthropométriques

Auteur(s)
Bertillon (Alphonse)
Année de publication
1888
Lieu de publication
Lyon
Éditeur
A. Storck, imprimeur-éditeur
Nombre de pages
25
Source
Pascal Vincent
Observations

Il s’agit d’un rapport adressé à Louis Herbette (directeur de l’administration pénitentiaire) dans lequel Alphonse Bertillon dresse un bilan de de la généralisation progressive des méthodes d’identification anthropométrique en France : données statistiques, classification alphabétique et anthropométrique des fiches confectionnées, stratégies déployées par les repris de justice pour dissimuler leur véritable identité, attitudes à adopter face aux personnes dont la fausse identité est découverte, etc. Bertillon y détaille aussi quelques cas de reconnaissances, par le service d’Identification qu’il dirige à la préfecture de police de Paris, d’individus qui se sont affublés d’un faux état civil. Enfin, il préconise la mise en œuvre d’une réforme fondamentale destinée à rendre beaucoup plus efficace la politique répressive de l’État : « La centralisation des recherches judiciaires, policières et militaires [….] doublée de l’anthropométrie ».

Mots-clés
désertion expulsion récidivistes administration pénitentiaire détenus photographies fiche anthropométrique cadavres repris de justice dépôts insoumission directeurs de circonscriptions pénitentiaires gardiens de prison loi d’expulsion du 3 décembre 1849 signalements anthropométriques service d'Identification judiciaire de la préfecture de police de Paris