Collections / Police scientifique Bertillonnage /

L’affaire Dreyfus. Le redan de M. Bertillon

Auteur(s)
de Lantigny (Georges)
Année de publication
1904
Lieu de publication
Paris
Éditeur
Imprimerie F. Levé
Nombre de pages
50
Source
Pascal Vincent
Observations

Intervenant dans l’affaire Dreyfus pour analyser graphologiquement le fameux bordereau accusateur, Alphonse Bertillon conclut à la culpabilité du capitaine Alfred Dreyfus en essayant de montrer qu’il a volontairement falsifié sa propre écriture. Il synthétise sa théorie dans un diagramme (le « redan ») qu’il place, en 1894, sous le regard des membres du premier conseil de guerre. Beaucoup de critiques vont s’abattre sur Bertillon. Le redan qu’il réalise est très souvent présenté par nombre de ses détracteurs comme une preuve particulièrement flagrante du caractère alambiqué et délirant de son expertise. D’autres, au contraire, défendent l’initiative de Bertillon consistant à élaborer un redan et expliquent que l’emploi de schémas est d’usage courant dans les sciences dures pour rendre intelligible une théorie complexe. C’est le cas de Georges de Lantigny qui, dans cet ouvrage, souligne les différentes raisons justifiant à ses yeux le recours à une telle représentation synthétique révélant « sous une forme saisissante et lumineuse, la solution de toutes les contradictions apparentes que l’on rencontre, en étudiant le bordereau ».

Mots-clés
Héricourt (Jules) bordereaux Walsin-Esterhazy (Ferdinand) condamnations experts Mercier du Paty de Clam (Armand) faussaires affaire Dreyfus Gobert (Alfred) conseil de guerre de Rennes Reinach (Joseph)