Bibliothèque /

Essai sur la physiognomonie, destiné à faire connoître l’homme et à le faire aimer

Auteur(s)
Lavater (Jean Gaspard)
Année de publication
1783
Lieu de publication
La Haye
Éditeur
Jacques van Karnebeek
Nombre de pages
1018
Source
collection Philippe Zoummeroff
Observations

3 volumes grand in-4, veau raciné, dos lisses ornés, roulette dorée encadrant les plats, tranches jaunes (reliure anglaise de l’époque).

Première édition de la traduction française. Elle a été établie par Mme de La Fite, MM. Caillard et Henri Renfer.

Illustration gravée en taille-douce d’après Chodowiecki, Duplessis, Rubens, West et autres comprenant 3 fleurons sur les titres, 145 planches hors texte et 392 figures dans le texte, dont 13 collées dans le premier volume, toutes représentant des types de portraits et des silhouettes en noir.

Le plus fameux des traités de physiognomonie.

La physiognomonie est l’étude du tempérament et du caractère d’un individu faite à partir de la forme, des traits et des expressions de son visage. C’est Jean Gaspard Lavater (1741-1801), un théologien d’origine suisse, qui est le plus grand auteur sur le sujet. Il se rendit célèbre par son Physiognomische Fragmente, publié à Leipzig en 1775-1778, dans lequel il exposa et développa les théories physiognomoniques. Son œuvre exerça une influence considérable à l’époque et surtout au XIXe siècle, en particulier sur les travaux de Franz Joseph Gall (1758-1828) concernant la phrénologie et sur les recherches de Cesare Lombroso (1835-1909) en matière de criminologie.

Exemplaire portant de nombreuses annotations autographes de la main de l’auteur et un envoi autographe à Susanna Meynell sur les pages de titre. Les remarques de Lavater ont principalement trait au caractère et à l’identité des personnages figurant dans l’ouvrage.

Notice extraite du catalogue Philippe Zoummeroff. Crimes et châtiments (livres - manuscrits - photographies - dessins), Pierre Bergé & Associés, 2014.

Facsimilé complet
Lavater150dpi_hnOCR.pdf (1004,3 Mio)