Collections / Collection Philippe Zoummeroff /

Philippe Zoummeroff : une collection pour la recherche (2016)

Titre complet
Philippe Zoummeroff : une collection pour la recherche
Source
Collection Philippe Zoummeroff

Grand collectionneur d’ouvrages et de documents historiques, mécène de la BnF, Philippe Zoummeroff expose dans cet entretien avec Marc Renneville les liens entre l’esprit de collection, la recherche et la diffusion de la culture. Qu’est-ce qui décide à entreprendre une collection puis à l'arrêter ? D’où vient le goût de rassembler objets ou documents sur une thématique ? Et pourquoi, après un temps de bibliophilie, se fixer sur la justice ?

Depuis sa première collection de buvards réclames débutée en 1934, Philippe Zoummeroff n’a jamais cessé de rassembler des documents par thématiques, moins par goût de posséder que par intérêt pour la recherche du document rare ou méconnu. Il livre ici les raisons qui l’ont conduit à rassembler pendant douze ans ce qui fut probablement la plus importante collection privée contemporaine de documents sur l’histoire du crime et de la justice. Il affirme son intérêt pour les grandes affaires non élucidées – Dominici avant tout, mais aussi Seznec, Ranucci – il exprime son opposition à la peine de mort et avoue ce qui aurait été pour lui l’objet le plus troublant de sa collection s’il avait accepté de s’en porter acquérir : une guillotine authentique. Philippe Zoummeroff envoie finalement à chaque visiteur un message d’accueil réaffirmant sa volonté de mettre à disposition sa documentation au service de tous.

Ce document filmé constitue une introduction à la collection Philippe Zoummeroff visible en ligne dans le Musée d’histoire de la justice, des crimes et des peines

Date de l'entretien : 15 décembre 2016
Durée : 19 mn
Réalisation : Catherine Zoummeroff

Mots-clés
buvard réclame collection peine de mort mécénat Dominici bibliophilie collectionneur justice