Les auteurs /

Houllemare (Marie)

Marie Houllemare est agrégée d’histoire et maître de conférences en histoire moderne à l’université de Picardie Jules Verne (Amiens), membre du Centre d’Histoire des Sociétés, des Sciences et des Conflits (Équipe d’accueil 4289, Université de Picardie) et membre associé au Centre d’Étude d’Histoire Juridique (Institut d’Histoire du Droit, UMR 7184). Spécialiste d’histoire des institutions et de la justice à l’époque moderne, elle s’est intéressée surtout aux parlements de Paris et de Savoie, en considérant la culture des magistrats et des avocats, la rhétorique judiciaire et la publicité faite aux procès. Auteur de Politiques de la Parole, le Parlement de Paris au XVIe siècle, Genève, Droz, 2011, elle poursuit désormais une enquête sur la justice dans les colonies françaises au XVIIIe siècle, à travers une étude comparative du fonctionnement des conseils souverains et des sanctions pénales (tout particulièrement le bannissement et la réduction en esclavage).

Marie Houllemare est membre du comité de rédaction de Criminocorpus.

Marie Houllemare est membre de l’AHMUF.

Contact : marie.houllemare(at)u-picardie.fr

 

À lire sur Criminocorpus :

 

Bibliographie

Ouvrages : 

  • Politiques de la parole, le parlement de Paris au XVIe siècle, Droz, Travaux d’Humanisme et Renaissance n°CDLXXIX, Genève, 2011.
  • Avec Philippe Nivet (dir.), Justice et guerre de l’Antiquité à la Première Guerre mondiale, Amiens, Encrage, 2011.

 

Articles dans des revues à comité de lecture :

  • « Le parlement de Savoie, un outil politique pour le roi de France (1536-1559), entre occupation pragmatique et intégration au royaume », Revue Historique, CCCXV/1, n°665, 2013, p. 89-117.
  • « The King on Stage : Henri II and the Parliaments (1547-1559) », Srednie Veka, Review of Medieval & Early Modern History, vol. 73 (3-4), 2012, p. 232-256.
  • « Factums et jugement du public dans la seconde moitié du XVIe siècle », La chronique judiciaire, mille ans d’histoire, Sylvie Humbert et Denis Salas (dir.), Paris, La documentation française, 2010, p. 35-42.
  • « Alléguer l’intérêt général devant le Parlement de Paris au XVIe siècle : un éclairage sur le rôle de l’institution dans l’Etat », Histoire et Archives, n° 19, janvier-juin 2006, p. 131-152.
  • « Un avocat parisien entre art oratoire et promotion de soi (fin XVIe siècle) », Revue Historique, CCCVI/2, 2004, p. 283-302.
  • « Requêtes et arrêts sur requêtes au Parlement de Paris au XVIe siècle », Histoire et Archives, n°13, 2003, p. 7-35.

 

Contributions à des ouvrages collectifs :

  • « Collecte et collections d’arrêts du Parlement de Paris au XVIe siècle », Des arrêts parlants : arrêts notables, arrêts remarquables à la Renaissance, S. Geonget et G. Cazals (dir.), Genève, Droz, 2013, p. 44-57.
  • « Justice et éthique, récits de voyage français en Amérique au XVIe siècle », Ethique et droit, du Moyen Âge au siècle des Lumières, B. Boudou et B. Meniel (dir.), Paris, Classiques Garnier, 2012, p. 53-60.
  • « Les plaidoyers de Pierre Ayrault dans les années 1560, des registres du parlement à son recueil imprimé », Histoire et archives, Le parlement en sa cour, études en l’honneur du professeur Jean Hilaire, Paris, Honoré Champion, 2012, p. 287-300.
  • « La demeure médiévale dans les guides et histoires de Paris (XVIe-XVIIIe siècles) », La demeure médiévale à Paris, catalogue de l’exposition des Archives, E. Hamon et V. Weiss éd., Paris, Archives Nationales, Somogy, Editions d’art, 2012, p. 244-246.
  • « Guillaume Poyet », Les conseillers de François Ier, Cédric Michon (dir.), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2011, p. 365-382.
  • « Secret des délibérations, publicité des procès », S’exprimer en temps de troubles, Conflits, opinion(s) et politisation de la fin du Moyen Âge au début du XXe siècle, Laurent Bourquin, Philippe Hamon, Pierre Karila-Cohen et Cédric Michon (dir.), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2011, p. 51-62.
  • « Les avocats du roi au Parlement de Paris (deuxième moitié du XVIe siècle –début XVIIe siècle », Hommes et gens du roi dans les parlements de France à l’époque moderne, Caroline Le Mao (dir.), 2011, Pessac, MSHA, p. 69-78.
  • « Une femme en guerre : l’iconographie de Judith », Les femmes et la guerre de l’Antiquité à 1918, Marion Trévisi et Philippe Nivet (dir.), Paris, Economica, 2010, p. 77-90.
  • « Relations formelles, relations informelles entre le roi et le Parlement de Paris sous François Ier et Henri II », La prise de décision en France (1525-1559), Ecole nationale des Chartes, 2009, p. 95-105.
  • « Ecrire la justice hors le greffe : la mémoire judiciaire dans la ville, à Paris, au XVIe siècle », dans Une histoire de la mémoire judiciaire, études réunies par Olivier Poncet et Isabelle Storez-Brancourt, Etudes et rencontres de l’Ecole des Chartes, n°29, Paris, 2009, p. 319-334.
  • « Simon Marion, vulgarisateur juridique et modèle oratoire au XVIe siècle », Il Rinascimento giuridico in Francia, Diritto, politica e storia, Giovanni Rossi (éd.), Rome, Viella, 2008, p. 201-218.
  • « Adresser sa plainte au Parlement de Paris au XVIe siècle », La plainte à la Renaissance, Journées d'études des 16 17 novembre 2005. Actes réunis par Florence Alazard, Paris, Honoré Champion, 2008, p. 345-362.
  • « La norme et la pratique dans les plaidoyers d’avocats parisiens du XVIe siècle », Normes juridiques et pratiques judiciaires du Moyen Age à l’époque contemporaine, Benoît Garnot (dir.), Dijon, Editions universitaires de Dijon, 2007, p. 83-91.
  • « Les séances de rentrée du Parlement de Paris au XVIe siècle, cérémonial et représentations de l’espace judiciaire », Gens de robe et gibier de potence en France du Moyen-Age à nos jours, Actes du colloque d’Aix-en-Provence, Marseille, Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Images en manœuvres Editions, 2007, p. 13-28.
  • « Les marchands étrangers et l’argent : procès économiques au Parlement de Paris dans la seconde moitié du XVIe siècle. », Justice et Argent, les crimes et les peines pécuniaires du XIIIe au XXIe siècle, Benoît Garnot dir., Dijon, Editions universitaires de Dijon, 2005, p. 29-39.