Expositions

Prisons

La prison départementale d’Espalion

La prison départementale d’Espalion

Clément Carsac

09 juin 2021

Une prison devenue musée - Entre théorie carcérale et culture du local
Le musée des mœurs et coutumes d’Espalion, géré par le Conseil départemental de l’Aveyron, offre aux visiteurs une riche collection permanente dédiée aux mœurs et coutumes locales (archéologie, objets d'art sacré, objets liés à l'enfance, cuivres, poteries...). Mais avant d’être reconverti en musée en 1986, ce lieu fut initialement une prison en activité de 1844 à 1933. Construite à partir de 1837 selon les plans de l’architecte Etienne Boissonnade, cet édifice a pour particularité d’avoir été construit en conformité avec le modèle cellulaire, en application de la circulaire du 2 octobre 1836 du ministre de l’Intérieur Gasparin sur l’appropriation des maisons d’arrêt au système cellulaire. Il constitue ainsi un des tous premiers établissements pénitentiaires français à avoir été édifié d’après ce mode.
Cette architecture carcérale est un précieux témoignage sur la vie sociale en prison du milieu du XIXe jusqu’au milieu du XXe siècle. Le projet de reconversion muséale a pris le soin de préserver ce patrimoine et de le valoriser en le mettant au service d’une muséographie originale. Certaines cellules ont été aménagées en espace d’exposition et présentent une collection autour des mœurs et coutumes de la région : pèlerinages religieux, vie quotidienne, objets de l’enfance ainsi qu’une collection de poteries et de cuivres. Ainsi, le public qui se rend au musée des mœurs et coutumes d’Espalion peut tout à la fois y découvrir une prison et y admirer un musée. Cette exposition, réalisée par Clément Carsac, médiateur culturel au musée des mœurs et coutumes d’Espalion (service de la conservation des musées départementaux de l’Aveyron), permet de découvrir un établissement se présentant à la fois comme une prison modèle d’un genre nouveau, mais aussi comme un lieu de justice intégré dans un contexte et une histoire locale.
Le musée des mœurs et coutumes d’Espalion se visite. Tous les renseignements utiles sont disponibles sur le site du musée.

Edition en ligne : Delphine Usal, chargée d’édition, Centre pour les humanités numériques et l’histoire de la justice (CLAMOR, UAR 3726)


Assemblage : Jean-Lucien Sanchez, chargé d’études en histoire, Laboratoire de recherche et d’innovation de la Direction de l’administration pénitentiaire (ministère de la Justice)

La prison départementale d’Espalion

Auteurs :
Clément Carsac.

Citer cette exposition :
Clément Carsac. La prison départementale d’Espalion, Musée Criminocorpus publié le 09 juin 2021, consulté le 22 mai 2022. Permalien : https://criminocorpus.org/fr/ref/176/11/