Bibliographie de l’histoire de la justice française (1789-2011)

Procès du capitaine Doineau et de ses coaccusés [du meurtre, avec préméditation et guet-apens, dans la nuit du 12 septembre 1856, lors de l'attaque de la diligence Tlemcen-Oran de Mohammed Ben Abdallah, agah des Beni Snous, de son interprète Hamadi Ben Cheuk et d'un commerçant français d'Alger, Valette], devant la cour d'assises d'Oran (août 1857), Paris, Librairie internationale de l'agriculture et de la colonisation, 1857, 508 p.

Notes
Affaire d'attaque de diligence et de l'assassinat de l'aga du Beni Snous qui paraît bien être une vengeance entre Arabes et jette un jour particulier sur l'institution des bureaux arabes. Condamné à mort, malgré ses protestations d'innocence, Doineau sera, par la suite, après commutation de sa peine, gracié par Napoléon III, le mérite en revenant à la ténacité de ses avocats. On peut consulter la notice qui lui est consacrée dans le "Dictionnaire de biographie française", t. 11, p. 434.
Année de publication
1857
Auteur(s)
X
Personne(s)
Doineau (capitaine), Hamadi Ben Cheuk, Mohammed bou Abdallah, Valette
Lieu(x)
Oran, Tlemcen
Thème
5-8-3 — Affaires particulières (classées par noms de personnes)